Publié par Laisser un commentaire

RENCONTRES DE GÉOPOLITIQUE DE SAINT-MANDE

DE gauche à droite : Claude Berger, Gérard Sebag, René Bognon, Richard Abitbol, Joachim Kokaté, Hachimi Ayala, Donat Mupapa

 

REncontres de geopolitique:
Saint-mandé 2018

afrique – Les Kurdes après Afrine

Le fléau de L’ANTISEMITISME – iran

Table Ronde : « Géopolitique de l’Afrique »

Claude Berger, Journaliste et Ecrivain, Gérard Sebag, past Directeur à l’International à France Télévisions ,Roger Bognon, Ecrivain, Philosophe et Professeur, spécialiste du parlementarisme africain , Richard ABITBOL, Président de la Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël, Joachim Kokaté, Conseiller du Président de la République de Centrafrique et ancien ministre, Hachemi Alaya, professeur d’économie et directeur de la publication Eco-oui Tunisie , Donat MUPAPA, Docteur spécialiste du virus Ebola, Candidat à la Présidence de la République Démocratique du Congo (Kinshasha)

Hier, Dimanche 21 octobre, se sont tenus à Saint-Mandé, sous le haut patronage de Monsieur le Maire Patrick Beaudouin, les premières « Rencontres de Géopolitique de Saint-Mandé » en présence de nombreuses personnalités internationales et françaises. Ces rencontres étaient associées à un « Salon du livre géopolitique ».

Ce fut un magnifique succès pour cet événement, coorganisé par la Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël et l’Institut Français de l’Intelligence Économique.

Ces rencontres se sont articulées autour de quatre tables rondes :

  • Géopolitique de l’Afrique
  • Les Kurdes après Afrine
  • Le fléau de l’antisémitisme
  • Iran – Occident, quel dialogue ?

Géopolitique de l’Afrique

La première table ronde, animée par Richard ABITBOL, Président de la Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël, a réuni des personnalités de premier plan de plusieurs pays africains qui ont fait le déplacement pour expliquer les enjeux géopolitiques au sein du continent africain. Etaient présents :

  • Joachim KOKATE, Conseiller auprès du Président de la République de Centrafrique et ancien Ministre des petites et moyennes entreprises
  • Mouigni ABDOU, Conseiller politique à l’ambassade des Comores
  • Donat MUPAPA, Docteur urgentiste spécialiste du virus Ebola, Candidat à la Présidence de la République Démocratique du Congo (Kinshasha)
  • Hachemi ALAYA, professeur d’économie et directeur de la publication Eco-oui Tunisie
  • Roger BOGNON, Ecrivain, Philosophe et Professeur, spécialiste du parlementarisme africain ,
  • Gérard SEBAG, past Directeur à l’International à France Télévisions
  • Claude BERGER, Journaliste et Ecrivain, ayant vécu de très nombreuses années en Afrique

Parmi le public, des ambassadeurs et responsables d’ONG africains, des journalistes, des enseignants et des acteurs économiques ont pu présenter les problèmes rencontrés dans leurs responsabilité respectives tant pour des raisons géopolitiques que de politique nationale.

Monsieur René Bognon a commencé par un exposé synthétique et exhaustif de la situation géopolitique du continent africain.

Monsieur Joachim Kokate a pu évoquer les malentendus récents entre la Centrafrique et la France et a réaffirmé l’attachement profond de son pays à la France et à sa culture.

Monsieur Hachemi Alaya a exposé une problématique similaire entre l’afrique du nord et l’afrique subsaharienne. Il a pu exposer les similitudes et les particularités du Maghreb.

Monsieur Gérard Sebag nous a fait part de sa longue expérience africaine et des raisons de la faible couverture médiatique des drames qu’a vécu le continent africain.

Monsieur Claude Berger nous a fait part de son expérience personnelle

Une image contenant table, homme

Description générée avec un niveau de confiance élevé

Joachim KOKATE et Hachemi AYALA

Les Kurdes après Afrine

Alain Amouni, Président de Mokta, Bernard Hadjadj, Ancien directeur à l’U.N.E.S.C.O, Hassan Hamdoche, Repésentant de l’Institut Kurde de France, Emrane Mansou, Représentant de l’autorité Kurde en France

La deuxième table ronde, animée par Bernard Hadjadj, ancien directeur à l’U.N.E.S.C.O, a réuni d’éminents représentants Kurdes afin d’expliquer le drame que traverse leur pays. Alain Amouni, Bernard Hadjadj, Ancien directeur à l’U.N.E.S.C.O, Hassan Hamdoche, Repésentant de l’Institut Kurde de France, Emrane Mansou, Représentant de l’autorité Kurde en France ont présenté et illustré le drame que traverse le peuple Kurde. Ils l’ont fait avec une telle émotion que bien des larmes ont coulé dans la salle.

Le fléau de l’antisémitisme

Une image contenant personne, mur, intérieur, table

Description générée avec un niveau de confiance très élevé

Sabrina SCETBON, xxxx, Meyer HABIB, Richard ABITBOL et Daniel KNOLL

Bien qu’indirectement lié à la géopolitique, l’antisémitisme n’en est pas totalement déconnecté. Aussi une telle rencontre ne pouvait faire l’impasse sur ce fléau. Cette troisième table ronde animée par Richard ABITOL, Président de la Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël, a rassemblé le témoignage de Daniel Knoll qui a présenté son dernier livre « C’était Maman » et le député Meyer Habib.

L’émotion de Daniel Knoll et de la salle a été particulièrement perceptible à l’écoute du récit de l’ignoble assassinat de Mireille Knoll . ce récit ne pouvait être fait sans évoquer les assassinats de Jonathan Sellem, Ilan Halimi, les victimes d’Ozar Athora, de l’Hypercasher ou de Sarah Halimi. Meyer Habib a évoqué longuement la situation des juifs de France et la montée de l’antisémitisme.

Iran – Occident, quel dialogue ?

Enfin la quatrième table ronde, animée par Richard ABITOL, Président de la Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël, a évoqué les liens conflictuels entre l’Iran et l’Occident autour de Gérard Sebag, Past Directeur à l’International à France Télévisions et de Nadine Touzeau, profileuse, chercheuse sur les comportements des cybercriminels

Richard Abitbol a développé les fondements juridiques qui ont amené les Etats-Unis à sortir de l’accord de 2015.

Gérard Sebag a présenté le point de vue américain face à la vision européenne et laisse ouverte la conclusion : seul l’avenir dira quelle vision était la bonne.

Nadine Touzeau a profilé les personnalités de Trump et Rouhani.

Chacune des tables a donné lieu a un échange de grande qualité avec la Salle.

Association KELIAH : Louis SANDZER, Léa SANGLER et Richard ABITBOL

Une image contenant personne, intérieur, table, plancher

Description générée avec un niveau de confiance très élevé

Daniel Knoll

Une image contenant plancher, personne, intérieur, gens

Description générée avec un niveau de confiance très élevé

Association KELIAH : Louis SANDZER, Léa SANGLER et Richard ABITBOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.